Conference BioFeedback @ Consciousness Reframed X

Art is Open Source is going at Consciousness Reframed X conference organized by the Planetary Collegium in November 2009 at the Macromedia University of Applied Sciences in Munich. We’ll be there from November 19th to 21st.

We will present the Ubiquitous Anthropology project with FakePress. We will also present and use our little new project: Conference BioFeedback.

Conference BioFeedback

Conference BioFeedback

You can check out the Ubiquitous Anthropology project on the FakePress Website and in the previous presentations you’ll find listed in the main page here at Art is Open Source.

So let’s take a look at Conference BioFeedback.

It’s a small USB gizmo intended to be worn or sewn on clothes. It connects you and your body to this website. This is a way of “publishing” emotions and sensations on bodies.

In this scenario: a war agains boring conferences!

We are really sensible on this matter: conferences are a really fundamental part of knowledge dissemination, and they could turn out to be even more focal in tomorrow’s education and cultural practices, as the ways of te network create more and more ways of connecting knowledges and information in these temporary, emergent occasions, suggesting really interesting alternatives to classrooms and universities.

The Planetary Collegium itself is interesting in this sense: a nomadic university creating an Excellence (yes, capitals) PhD across universities and centered around a series of periodic conference and a networked tutoring and mentoring process.

So we really do care about our conferences.

That’s why we created Conference BioFeedback!

The lecturer connects to the emotions of its audience: are they bored? happy? interested? excited?

Audiences can update their feelings about the conference using a website (from Fantastic to Terrible).

Bad ratings mean trouble for the boring lecturer, as ratings are translated into low voltage stimulations.

Fail in getting your fellow conferencers excited and you have a chance of being electrocuted right there. :)

My fellow FakePressers are calling this thing “a emotional publishing product for bodies“. But I’m sure I saw a grin when they saw I realized that it’s me who’s going to the conference in Munich and, thus, it’s me who’s going to wear the Conference BioFeedback gizmo.

and so.. got to get back to making the best-est powerpoint slides…

stay tuned for the updates from an electrocuted conferencer in Munich!

(… will keep you updated)

3 thoughts on “Conference BioFeedback @ Consciousness Reframed X

  1. je me demande si cette entreprise me semblerait fort intéressante celle du partage d’idée mais de toute façon elle l’est si l’on veut vraiement entamer quelque chose de ferme et de constant dans la science tel fut la parole de DESCARTES j’ai tombé en effet sur des sujet qui reléve de la philosophie qui fait appel à l’esprit critique à savoir le sujet de mon article don’t j’ai contribué à la rédaction pour nebbula et wikipédia “naviguer dans la réalité de la conscience et ses concrétisations entre l’entrave de l’absolu et les échecs du relativisme ” un sujet notable qui ouvre des pistes de raisonnement vu que je suis peut être trop douteuse d’ailleur rthford devenant en 1910 le plus brillant des physiciens expérimentaux l’était aussi car le savant dispose de l’autorité du rationnel tout en se montrant douteux car toute connaissance humaine est à deux pas de l’opposition même les atomistes de talent l’étaient en puisant l’effort dans certaines approches philosophiques classiques sur la conscience à savoir le dualisme de DESCARTES pas trés différent de celui de Kant sachant que la révolution du doute l’a réveillé de sa léthargie dogmatique ne saurait ce elle qui a fait l’histoire de la pensée une conscience à mon avis objective bien que l’on peut nier que ces le subjectivisme qui nous fait sentir le fondement ontologique de notre existence je vais raisonner ainsi ce trés juste disant absolu représente un idéal de conscience au moment ou toute la cinétique de l’univers lui est assujettie je dirais dont le caractére onesses l’infini est la preuve de son existence l’existence de la divinité donc du divin et entre cette mémoire absolue parfaite il ya des mémoires sorte de conbinaisons un probabilisme le miracle de cet éternel ou l’être relatif mais pensant est conscience cela nous méne vers tant de concept à savoir le relativisme le determinisme du temps car il s’impose inévitablement et obligatoirement entre le micro l’atomique et le macro c’est une hiérarchie d’algorithme le temps de l’homme est un médiateur géometrique “tel fut les réflexions du savant ZWEIL sur le temps on l’apréhende ainsi la conscience et la théorie de l’absolu de ce trés juste et on tronsposant pourvu que je ne sois pas aveuglé par le jeux de la tronsposition en science atomique la norme idéal que je déduisit pour exprimer l’anarchie atomique est une loi statistique un probabilisme c’est mon idée rappellant la formule de L BOLTSMAN eternel en science atomique anterobia est proportionnel au logarithme et au probabilisme de BOLTSMAN les systémes les plus ordonnés sont condamnés par l’anarchie c’est la norme statistique le régulier se déteriore dans le compexe relation la philosophie de DERRIDA il introduisit comme context un holocaust memorial et la signature j’ai écrit un peu sur l’agonie comme une forme d’inexistence justifiée par la science par des facteurs d’ordre physiologique et biologiques gênant ainsi le statut du positivisme prouvant que la réalité biologique de cet existence pluraliste ne saurait se formuler sous forme d’équations mathématiques rigides bien que l’ère de la scientificité était un coup de foudre du positivisme dont je suis adepte les précursseur de l’école historique étaient hantés par les relations de causalité se rattachant au phénomene conscience

  2. Pingback: After Consciousness Reframed X, Conference Biofeedback and Ubiquitous Anthropology | [ AOS ] Art is Open Source

  3. Pingback: After Consciousness Reframed X, Conference Biofeedback and Ubiquitous Anthropology « interstices

Leave a Reply